21 octobre 2021

Les techniques pour améliorer l’isolation de sa maison

Isolation

En matière d’isolation, les travaux peuvent porter sur différents postes du logement. Mais quels que soient ces postes, l’isolation est un point important pour le confort thermique de sa maison. Bien sûr, mal isolée, une maison est très énergivore. Afin de réduire sa facture de chauffage et augmenter son confort, il est essentiel de réaliser des travaux de différentes techniques d’isolation. Découvrez toutefois, les techniques pour améliorer l’isolation d’une maison.

L’isolation thermique par l’intérieur

L’isolation thermique par l’intérieur est une technique permettant d’améliorer la performance énergétique des murs, de la toiture ainsi que des planchers. L’isolation s’effectue par la pose de plaques d’isolant sur l’endroit à isoler. L’isolant peut d’ailleurs être de la laine minérale qui est une solution performante et économique. Toutefois, il existe aussi des isolants en laines végétales tel que l’ouate de cellulose.

En cas de combles perdus, il est possible de faire l’isolation par soufflage d’un matériau isolant. Dans ce cas, l’isolation doit s’effectuer obligatoirement par de la laine soufflée. Dans les deux cas, l’isolation thermique par l’intérieur reste facile à mettre en œuvre et moins onéreuse que l’isolation par l’extérieur. Cependant, dans le cadre d’un chantier de rénovation, les pièces qui font l’objet des travaux seront inaccessibles aux habitants.

Par ailleurs, des travaux éventuels de déviation de gaz, des conduites d’eau, des fils électriques ainsi que des travaux de finition doivent être prévus dans le budget. Enfin, cette technique d’isolation réduit un tout petit peu l’espace de la pièce. Et l’épaisseur supplémentaire peut entraîner des gênes par rapport à l’ouverture des fenêtres par exemple.

L’isolation thermique par l’extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur est une technique parfaite pour isoler les toits, les murs ainsi que les combles. C’est une solution plutôt coûteuse, qui implique de grands travaux. L’isolation par l’extérieur peut être mise en œuvre, quand on procède à un ravalement de façade. L’isolation thermique par l’extérieur offre l’avantage d’envelopper la maison ainsi, elle évite les ponts thermiques.

Pour ce qui est de la pose de l’isolant, elle s’effectue par fixation ou par collage mécanique profilés ou encore en pose collée-chevillée. Cette dernière technique permet de masquer les défauts du support. Il existe d’ailleurs plusieurs gammes d’isolants pour l’extérieur d’une maison sur le marché. La laine de roche ainsi que la laine de verre sont les matériaux les moins chers, à l’opposé des panneaux isolant sous vide et le verre cellulaire.

L’isolation thermique intégrée

L’isolation thermique intégrée est une isolation des murs dans leur épaisseur. Celle-ci n’est envisageable que lors des travaux de construction ou bien lors d’une opération de rénovation d’une grande envergure. Ici, l’isolation ainsi que la construction s’effectuent avec un seul matériau. En effet, les matériaux utilisés sont les briques monomur en terre cuite, aussi appelées blocs et panneaux en béton cellulaire.

Cette technique d’isolation offre un gain de temps et d’économies sur le coût de la main d’œuvre. Par ailleurs, parmi ses autres atouts, l’isolation intégrée réduit les risques de pont thermique et reste une option de construction durable. Ainsi, cette technique d’isolation présente la même durée de vie que les murs porteurs. Toutefois, le prix d’une isolation des murs dans leur épaisseur dépend du coefficient de résistance thermique de l’isolant utilisé.