24 juin 2021

5 conseils pour construire une maison basse consommation

maison-ecologique

À l’heure actuelle, les maisons basses consommation ont le vent en poupe ! Et, pour cause, ce mode de construction permet aux propriétaires de bénéficier d’une maison totalement isolée qui ne demande aucun chauffage. Mais, avant de s’aventurer dans la construction d’une maison passive, il faut d’abord connaître les règles qui la régissent !

1. La réduction de la consommation énergétique

L’une des principales caractéristiques d’une maison basse consommation est sa faible consommation d’énergie. Comparée aux maisons traditionnelles, la maison passive consomme 90 % d’énergie en moins ! Ainsi, pour que la construction soit labélisée basse consommation, sa consommation maximale en chauffage est de 15 kWh/m²/an. Pour surmonter le froid hivernal, elle utilise d’autres sources de chaleur, notamment une excellente isolation, des matériaux efficaces et des puits de lumière. Rendez-vous sur notre site pour en savoir davantage !

2. Le choix des matériaux 

Le choix des matériaux utilisés pour construire une maison basse consommation importe également. En effet, ce serait totalement contradictoire d’avoir une structure en plastique pour construire une maison éco-responsable. Ainsi, le bois est vivement recommandé pour la façade et l’ossature. D’ailleurs, il serait plus appréciable d’opter pour du bois en provenance de forêts gérées de façon durable. Quant à l’isolation, privilégiez le béton écologique, la terre-cuite, les briques et les blocs coffrants.

3. La prise en considération de l’isolation de la maison

La maison passive doit sa faible consommation de chauffage à son isolation. En maison basse consommation, l’épaisseur de l’isolation thermique avoisine 50 cm. C’est pour cette raison qu’on privilégie une ossature en bois, parce qu’elle permet le placement de l’isolant dans les murs. À propos des fenêtres, l’idéal est de miser sur des fenêtres en bois, avec une ossature doublée pour insérer un isolant. Quant au vitrage, le double vitrage laisse place au triple vitrage. Par ailleurs, pour maximiser l’étanchéité à l’air, l’installation d’adhésifs et de membranes sur le matériau isolant pendant la construction de la maison est vivement recommandée.

4. La suppression des ponts thermiques

À titre d’information, les ponts thermiques se définissent comme un phénomène produit après une isolation par l’intérieur pendant la construction d’une maison. Étant donné que l’ossature d’un bâtiment n’est pas forcément continue, surtout sur les murs de séparation et les étages, cela produit un pont thermique. Ce dernier provoque la différence de température dans chaque pièce. Cependant, lors de la construction d’une maison basse consommation, les familles cherchent une douceur identique et constante dans toute la maison. D’où la nécessité de la suppression des ponts thermiques.

5. L’utilisation des énergies propres

Pour pouvoir être considérée comme maison écologique, la maison basse consommation doit utiliser des énergies propres. Ainsi, les utilisateurs doivent prendre de bonnes habitudes, comme l’usage des panneaux solaires, la récupération d’eau de pluie, etc. En outre, n’oubliez pas d’opter pour des appareils électroménagers qui consomment moins d’énergie pour garantir la certification de la maison. Dans la même optique, l’installation d’équipements non énergivores est fortement recommandée, comme le système de chauffage par géothermie, les PAC air-eau, etc.