29 septembre 2023

Comment choisir un onduleur ?

Lorsqu’il s’agit de maintenir nos appareils électriques et électroniques en fonctionnement, même en cas de coupures de courant, les onduleurs jouent un rôle essentiel. Que ce soit à la maison, au bureau ou dans un environnement industriel, choisir le bon onduleur peut faire la différence entre la tranquillité d’esprit et les interruptions frustrantes. Comment choisir alors un onduleur ? 

Quels sont les différents types d’onduleurs ? 

Le choix du type d’onduleur constitue un élément primordial à considérer lors de votre sélection. Vous pouvez choisir par exemple un onduleur hybride huawei. Voici les différents types d’onduleurs.

  • Onduleur Off-line : Ce modèle, à la fois simple et économique, assure la protection de vos dispositifs contre les surtensions (comme un parasurtenseur) et les fluctuations de tension. Il fonctionne en étant alimenté par le réseau électrique, mais en cas de problème, il bascule sur sa batterie interne, convertissant le courant continu en courant alternatif avec une brève micro coupure de quelques millisecondes.  
  • Onduleur In-line (Line Interactive) : Également appelé « Line Interactive », ce modèle partage le même principe que l’onduleur off-line, mais il intègre en plus un régulateur de tension. Bien qu’il subsiste une microcoupure, la transition du réseau électrique vers la batterie est réduite au minimum, préservant ainsi les appareils sensibles aux fluctuations de tension.  
  • Onduleur On-line : Ce modèle se distingue comme le plus complet en matière de protection, mais aussi le plus coûteux. Contrairement aux deux autres types, l’onduleur on-line génère un courant alternatif constant en acheminant les appareils électriques via sa batterie tout en continuant de s’alimenter en permanence depuis le réseau électrique.

Choix de la Puissance de l’Onduleur

La puissance d’un onduleur détermine la charge électrique qu’il peut supporter et est dictée par les appareils connectés. Pour déterminer la puissance requise pour votre onduleur, vous devez calculer la puissance nécessaire en voltampères (VA) en additionnant la consommation électrique en watts (W) de tous les appareils connectés, puis en multipliant ce total par 1,6. 

Ce résultat constitue la puissance minimale nécessaire pour votre onduleur. Il est recommandé de choisir un modèle légèrement plus puissant que le minimum requis, afin d’anticiper d’éventuels changements de matériel informatique. 

Cette valeur influe sur l’autonomie de la batterie en cas de coupure électrique. Une puissance plus élevée permet une durée d’autonomie prolongée, allant de quelques minutes à jusqu’à 30 minutes pour les modèles haut de gamme. 

Diversité des prises de l’onduleur

Les prises de l’onduleur ne se limitent pas à celles de type électrique. D’autres types d’appareils peuvent être protégés et l’onduleur peut offrir des fonctionnalités très intéressantes. Les prises électriques restent au cœur de l’onduleur. Il est essentiel de vérifier qu’elles sont compatibles avec les normes de votre pays. 

A lire aussi :  Comment entretenir une façade en bardage bois ?

Les onduleurs sont équipés de deux à huit prises électriques. Certains modèles intègrent également des prises RJ45 ou RJ11 pour protéger votre réseau Ethernet. Des ports USB sont aussi présents dans le cas où l’onduleur offre des fonctions de recharge USB

En fin de compte, choisir un onduleur approprié revient à équilibrer vos besoins spécifiques en termes de protection de l’alimentation et de budget. En prenant en compte les différents facteurs, vous pouvez garantir que vos appareils continueront à fonctionner sans heurts, même face aux perturbations électriques.